Formation Auxiliaire de Vie

Auparavant la formation d’auxiliaire de vie était sanctionnée par le diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS). Mais l’année 2016 a vu la fusion de ce diplôme avec celui d’aide médico-psychologique (DEAMP), donnant naissance au diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social(DEAES). Ce dernier offre également le grand avantage de doter d’un diplôme le métier d’auxiliaire de vie scolaire qui en était cruellement dépourvu jusqu’ici.

Cette fusion de diplômes poursuit un but bien précis : celui de clarifier le secteur de l’aide à la personne dans lequel des tâches souvent identiques étaient exécutées par des titulaires de diplômes ou de titres professionnels différents. De par sa polyvalence il permet également de lutter contre une certaine usure professionnelle grâce aux possibilités de diversifier les pratiques en intervenant dans des lieux différents ; les passerelles entre les métiers sont ainsi facilitées.

A/ L’admission à la formation au DEAES

Aucun niveau de qualification n’est exigé pour entrer en formation sous réserve d’avoir satisfait au épreuves d’admission organisées par les établissements de formation. Celles-ci sont au nombre de deux :

  • une épreuve écrite d’admissibilité d’une durée de 1h30 ; elle est constituée de dix questions portant sur l’actualité sociale ;
  • une épreuve orale d’admission de 30 minutes relative à la motivation du candidat.

Les lauréats de l’institut du service civique ainsi que les titulaires de certains diplômes sont dispensés de l’épreuve d’admissibilité. Les titulaires du DEAES, d’un DEAVS ou d’un DEAMP souhaitant acquérir une spécialité différente de celle acquise au titre de leur diplôme sont dispensés des épreuves d’entrée en formation.

B/ La formation au DEAES

La formation au DEAES comporte 504 heures de formation théorique, précédées de 14 heures de détermination de parcours et auquelles viennent s’ajouter 7 heures de validation des compétences. Cette formation théorique est décomposée en 378 heures de socle commun et 147 heures de spécialités.

Elle est complétée par 840 heures de formation pratique (24 semaines), réparties sur deux ou trois stages dont un d’au moins 245 heures (7 semaines) couvrant les quatre domaines de formation en lien avec la spécialité choisie. Dans le cas d’un parcours partiel, la durée de formation pratique est proportionnelle au nombre de domaines de compétences à valider.

1) Les domaines de formation (DF)

Ils sont au nombre de quatre.

  • DF1 : « Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale » (126 heures communes + 14 heures de spécialité). Quatre champs de connaissances sont abordés :
    • politiques publiques et sociales du secteur ;
    • connaissances d’anatomie et de physiologie, pathologies associées ;
    • psychologie ;
    • éthique et déontologie du travailleur social.
  • DF2 : « Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité » (98 heures communes + 63 heures de spécialité); connaissances et techniques de base dans les actes du quotidien :
    • relation au corps ;
    • ergonomie et manutention ;
    • nutrition ;
    • hygiène ;
    • communication.
  • DF3 : « Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés » (63 heures communes + 28 heures de spécialité) :
    • droit du travail et responsabilités juridiques ;
    • s’organiser dans sa pratique ;
    • travailler en réseau ;
    • communiquer en situation professionnelle ;
    • transmettre les informations.
  • DF4 : « Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne » (70 heures communes + 42 heures de spécialité) :
    • maintien et développement de l’autonomie ;
    • méthodes éducatives et/ou d’animation auprès des personnes accompagnées.

2) Les spécialités

Une spécialité doit être chosie parmi les trois proposées :

  • accompagnement de la vie à domicile ;
  • accompagnement de la vie en structure collective ;
  • accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.

Des spécialités complémentaires peuvent se préparer à l’issue de la formation initiale. Pour chaque spécialité, la durée de formation théorique est de 147 heures, complétée par une formation pratique de 175 heures.

C/ La certification

L’évaluation des compétences s’effectue tout au long du parcours de formation et les quatre domaines de compétences doivent être validés pour obtenir le DEAES.

  1. DC1 :
    • contrôle continu d’une durée de 2 heures + épreuve écrite en fin de formation = coeff 1 ;
    • note de pratique professionnelle (moyenne de toutes les notes de stage dans ce domaine) = coeff 1.
  2. DC2 :
    • en fin de formation, évaluation d’un dossier de pratique professionnelle (5 à 8 pages) réalisé par le candidat à partir d’un des stages = coeff 1 ;
    • soutenance orale du dossier professionnel = coeff 2 ;
    • évaluation du stage (note de pratique professionnelle) = coeff 2.
  3. DC3 :
    • épreuve orale (30 minutes) de présentation d’une étude de situation de 2 à 3 pages, vécue en stage et en lien avec la spécialité choisie = coeff 1 ;
    • note de pratique professionnelle (moyenne de toutes les notes de stages de ce DC) = coeff 1 ;
  4. DC4 :
    • exposé individuel ou collectif de 30 minutes d’un projet favorisant l’animation de la vie sociale et citoyenne de la/des personne(s) accompagnée(s) = coeff 2 ;
    • évaluation de stage (moyenne de toutes les notes de stage de ce DC) = coeff 1.

Dans le cas de la formation à une spécialité supplémentaire, l’évaluation se fait par un oral de soutenance basé sur un dossier rédigé par le candidat durant son parcours.


En savoir plus sur la formation Auxiliaire de Vie:

Laisser un commentaire