Le DEAVS (Diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale)

L’univers d’assistance à domicile et accompagnement des personnes âgées fait appel à plusieurs personnels compétents. C’est dans l’objectif de répondre à ces besoins importants que le DEAVS a vu le jour. Signalons que les tâches des assistants de vie s’étendent jusqu’à l’aide aux familles, notamment à celle des femmes enceintes.

Le diplôme est ainsi complet et permet aux titulaires d’exercer efficacement toutes les tâches en relation directe avec l’assistance d’une personne infirme. Le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de vie sociale est un diplôme remplaçant le CAFAD.

Les conditions requises pour préparer le DEAVS

Bouton-Documentation

Avant de participer à la préparation du DEAVS, des tests de sélection sont obligatoires. Ces derniers sont constitués de deux parties dont l’épreuve écrite et l’oral. Pendant l’examen de niveau écrit, les candidats doivent répondre à l’aide des réponses courtes dix questions relatives à leur futur poste.

A titre d’exemple, on peut citer les thèmes sociaux et sanitaires, le métier d’un auxiliaire de vie en général et l’actualité. Environ 1h 30 est mise à disposition de chaque candidat pour cette épreuve écrite.

Généralement, les diplômés de niveau V dans l’univers de sanitaire et sociale sont exempts de cette étape. Ce sont les titulaires de CAP petite enfance, BEP carrières sanitaires et sociales, diplôme d’Action Mondiale des Peuples et Aide-soignant. A noter que depuis la rénovation du DEAVS, les diplômés du Brevet des Collèges doivent passer l’écrit.

L’épreuve orale n’est accessible qu’aux candidats ayant obtenu la moyenne lors de l’examen écrit. Elle prend la forme d’un entretien individuel avec un formateur durant une vingtaine de minutes. Pendant cette étape, l’examinateur mesure le niveau de compréhension de chaque candidat. Il pose aussi des questions relatives au métier ainsi qu’à propos des personnes assistées.

Les conditions nécessaires pour réussir le DEAVS

Si avant, le programme de préparation du Diplôme d’Etat Auxiliaire de Vie Sociale était formé par 11 modules, il est désormais constitué de six domaines. De plus, la moyenne doit être atteinte pour chaque module. Notons qu’auparavant, le calcul de la moyenne s’est fait globalement. En outre, la réforme du DEAVS concerne les dispenses de modules de formation. Elle est devenue comme suit :

  • les diplômés du BEPA Services aux personnes, du Certificat d’employé familial polyvalent avec du CQP Assistant de vie, du CAP employé technique, du CAP petite enfance sont exempts d’un seul module ;
  • les détenteurs de Brevet d’Etude Professionnelle Carrières sanitaires et sociales, Titre Professionnel Assistant Familial et Assistant de vie aux familles et Diplôme d’Etat d’aide-soignant sont dispensés de deux modules ;
  • les diplômés dans les domaines très proches de l’Auxiliaire de Vie Sociale, dont le certificat d’aptitude d’aide médico-psychologique, ne passeront que deux modules. Ils sont ainsi exempts de quatre domaines.

Laisser un commentaire...

*