VAE DEAES : Comment ca marche?

Sour réserve de justifier de l’expérience suffisante, il est tout à fait possible à un auxiliaire de vie sociale, un aide médico-psychologique ou une assistant de vie scolaire d’obtenir le diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social par le biais de la VAE. Petit rappel de la procédure à suivre.

Si la loi Travail d’août 2016 a apporté certaines modifications à la validation des acquis de l’expérience, le principe en lui-même est resté identique : mettre à profit son expérience professionnelle dans un domaine précis pour acquérir un diplôme et c’est aussi le cas pour le DEAES.

Le décret de réforme de la VAE paru au Journal Officiel du 4 juillet 2017 et entré en vigueur au 1er octobre de la même année a modifié certaines règles de la VAE.

Documentation
  • Un champ élargi, avec l’éligibilité à la VAE des activités professionnelles salariées, des activités non salariées, des sportifs de haut niveau, des responsables syndicaux et des élus locaux ; en outre, dans le cadre des activités réalisées en formation initiale ou continue, sont prises en compte les périodes de formation en milieu professionnel, les stages pratiques, les POE et les périodes de formation pratique des contrats d’apprentissage et de professionnalisation.
  • Une durée d’activités raccourcie : les activités en rapport avec la certification doivent avoir été exercées durant une année au minimum, contre trois auparavant, et la durée de celles accomplies hors formation doit être supérieure à celles réalisées en formation.
  • L’acquisition définitive des certifications : si auparavant les certifications totales ou partielles étaient acquises pour une durée de cinq ans, elles le sont désormais à vie.
  • La rémunération d’un congé pour VAE est désormais identique pour un salarié en CDI ou en CDD, alors qu’une distinction entre les deux situations existait auparavant, et la durée de ce congé (24 heures) peut être augmentée dans certains cas.

La VAE comporte trois étapes : le livret 1, le livret 2 et l’entretien.

A/ Le livret 1 de la VAE DEAES

Le dépôt de cette demande de recevabilité s’effectue auprès de la DRDJSCS. Cete dernière vérifie le rapport direct et la durée d’activité en lien avec la certification. Le livret 1 comporte un formulaire à compléter soigneusement.

1) Nature de la demande (à préciser uniquement en cas de renouvellement ou de prorogation).
2) Certification souhaitée : diplôme d’Etat accompagnant éducatif et social niveau V.
3) Etat-civil/Situation
4) Niveau de formation/Certification(s) obtenue(s) : dernière classe suivie, nature du titre ou diplôme.
5) Expérience en rapport direct avec la certification visée : une activité par ligne en commençant par la plus récente ; attention à bien respecter les codes selon qu’il s’agisse d’une activité salariée, bénévole, en période d’apprentissage, en milieu professionnel ou en POE ; respecter également les codes du statut au moment de l’exercice de chaque activité. Préciser l’emploi occupé, les coordonnées de l’organisme, la famille professionnelle de l’emploi, les périodes d’exercice, la durée totale de chaque activité et décrire ces activités.
6) Déclaration sur l’honneur.

Le formulaire, daté et signé, doit être accompagné des justificatifs indiqués dans la notice d’accompagnement. La décision de recevabilité sera rendue dans les deux mois suivant le dépôt du livret 1.

B/ Le livret 2 de la VAE DEAES

Il existe un livret spécifique pour chacune des spécialisations du DEAES : accompagnement de la vie à domicile, accompagnement de la vie en structure collective, accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire. Mais sa constitution est identique quelle que soit la spécialisation et elle doit s’appuyer sur le référentiel professionnel pour s’assurer que vos activités et vos compétences correspondent à celles qu’implique le DEAES. Une lecture approfondie du livret 2 et du référentiel vous aidera à sélectionner les expériences pertinentes à détailler.

Ce livret comporte cinq chapitres.

1) Les motivations

Les raisons de votre choix pour le DEAES et de votre démarche de VAE seront mieux perçues du jury si elle sont référées à votre projet (personnel ou professionnel).

2) Les expériences

Qu’elles soient issues de votre parcours professionnel ou bénévole, les expériences décrites doivent mettre en avant votre implication personnelle et votre contribution dans un cadre collectif. Le mode de description sera chronologique et l’anonymat des personnes évoquées est impératif. Pour chacun des quatre domaines de compétence (socle et spécialité), au moins deux activités doivent être rapportées.

Tant pour le parcours professionnel que pour les activités bénévoles, vous devrez indiquer la durée d’exercice, l’emploi occupé ou la fonction exercée, la période d’emploi ou la durée d’exercice (ainsi que le temps consacré dans le cas du bénévolat), le nom et l’adresse de la structure, son activité principale et le public visé.

3) Le parcours de formation

Les diplômes obtenus doivent être indiqués, accompagnés des justificatifs nécessaires.

4) Description de l’expérience et des acquis professionnels

Dans cette rubrique vous serez amené à :

  • décrire le type de structure dans laquelle vous avez exercé en précisant sa mission et les caractéristiques des publics accompagnés ;
  • décrire les handicaps et les déficiences des personnes que vous avez accompagnées ainsi que l’incidence de ces pathologies dans leur vie quotidienne ;
  • indiquer les dispositifs d’aide, d’accompagnement et de prise en charge spécifique dans le champ de la spécialisation (domicile, structure ou dans le cadre des activités éducatives, sscolaire, périscolaires…) ;
  • détailler des situations vous ayant amené à réaliser des actes essentiels de la vie quotidienne, en analysant votre intervention par rapport aux besoins de la personne ;
  • expliquer votre façon de procéder pour repérer ces besoins tout en respectant l’intégrité de la personne et votre façon de repérer une situation d’urgence ;
  • décrire une situation pour laquelle vous avez contribué au développement ou au maintien des capacités de la personne ;
  • décrire votre contribution au projet personnalisé de la personne.

D’autres points propres à chaque spécialisation seront également à aborder.

5) Le tableau de synthèse des documents annexés

Tous les justificatifs et documents annexes doivent être reportés dans ce tableau.

Une fois que le jury aura pris connaissance de votre livret, vous serez convoqué pour un entretien.

C/ L’entretien

Cet oral d’environ 30 minutes n’a pas pour but de contrôler vos connaissances mais d’approfondir la façon dont vous avez acquis vos compétences et de juger votre posture professionnelle.

Pour vous y préparer vous devez relire soigneusement votre livret afin de vous souvenir des activités décrites et démontrer ainsi que c’est bien vous qui l’avez réalisé. Préparez-vous également à certaines questions récurrentes (pourquoi le DEAES? pourquoi la VAE? quel est votre objectif professionnel?…). L’idéal est de tester votre présentation auprès de votre entourage.

Vous serez informé par courrier du résultat de votre demande de VAE DEAES, qui peut être de trois ordres.

  • Le refus de validation : vos compétences ne correspondent à celles exigées par le diplôme.
  • La validation partielle : certaines compétences ne sont pas validées mais peuvent l’être en déposant un nouveau livret 2 après avoir acquis une expérience complémentaire ou en suivant un parcours de formation.
  • La validation totale : toutes les compétences sont validées et le DEAES vous est délivré.

Laisser un commentaire